Rachat de soulte: étude de cas

Dans le cadre d’une union libre, Mlle P et Mr L avaient contractés un prêt immobilier pour financer leur bien commun. Actuellement séparé, Mr P souhaite se séparer du bien alors que Mlle P veut le conserver. Pour réaliser cette démarche Mlle P s’adresse à sa banque, la réponse se trouve être non favorable.

Cependant, Mlle P ne baisse pas les bras, elle sollicite le cabinet SD pour avoir un second avis sur son dossier. Nous réalisons donc une étude précise ce qui nous a permis d’obtenir l’accord du rachat du crédit immobilier à son nom propre et cela avec de nouvelles conditions. Ainsi nous lui avons calculé un nouveau montant d’apport à financer pour la réalisation de son projet.

À l’aide de nos conseils, des conditions favorables du marché et de nos partenaires bancaires nous avons pu lui financer sa demande de rachat de soulte.

Notre cliente est aujourd’hui ravie d’avoir fait appel à nos services. En effet cela lui a permis de pouvoir conserver son bien malgré un contexte qui au départ ne lui était pas favorable.

Laissez un commentaire

suscipit justo adipiscing facilisis commodo id,